Revoir la vidéo
Harpe Mésopotamienne

Forum Aux Questions

Réponses aux Questions posées par la Page "Contact"

à lire dans l'ordre chronologique : - 1 -, - 2 -, - 3 -, ...

- 52 - Que sont le bien et le mal ?

Le 23/01/2011

Cette Question, Gaël, est au cœur de l’Essentiel ! 

        Pour y répondre, je vais seulement me contenter de vous reporter exactement et sans commentaire, ce que m’en a dit Guenièvre par l’intermédiaire de « Cinq-Pétales » et qui est reporté dans le corps du premier Volume de la collection des Gwendoline et Gottfried, intitulé : « Pour une corde de Harpe ! »

      Je ne saurai jamais trop vous encourager à vous procurer au plus tôt, ce premier Volume car je ne vais pouvoir vous reporter ci-après qu’une partie de ses propos, à ce sujet :

« Elle te dit aussi que tout est important et qu'il faut avoir de la patience, persévérer, continuer :

C'est par lui-même que chaque être trouve les limites de son propre entendement et pas seulement les limites de celui des autres.

Pour qu'elle te dise demain ce que tu attends, il faut que tu le mérites.

Il faut mériter.

Si elle t'a donné certains messages, cela a été parce que tu le méritais et parce que la Dame le méritait.

Avant de s'adresser à ceux qui sont sur terre, il faut savoir s'ils en sont dignes.

Tout se mérite : le Bien comme le mal.

- 51 - Gottfried ! Pouvez-vous nous re-préciser ce qu’est l’auto-référence ?

Le 23/01/2011

        Vous auriez déjà dû, Fabrice, bien prendre conscience de ce qu’est l’auto-référence en lisant toutes mes Réponses précédentes car elles sont toutes celles d’un auto-référent !

Mais si vous souhaitez que je revienne sur cette façon d’Être (non pas devenue - sociale et dénaturée, mais restée - individuelle et Naturelle) pour la re-préciser, je vais le faire :

- Beaucoup d’anciens humains, par manque de confiance en eux, ont le désir de ne faire référence qu’à la normalité et de se fondre dans cette normalité.

Ils n’existent plus en tant que personnes ; ils n’ont plus de personnalité.

Ils n’existent plus en tant qu’individus ; ils n’ont plus d’existence propre.

Ils n’ont pas conservé leurs libertés personnelles et leurs libertés d’esprit et ne s’appartiennent plus à eux-mêmes.

Ils appartiennent à un inconscient collectif comme, contre Nature, ils appartiendraient à une Âme collective et n’ont donc plus d’existence du tout.

       Ils sont, comme je l’ai déjà écrit ci-dessus, dans l’idée régressive selon laquelle, psychologiquement, chacun ne serait pas lui-même mais seulement l’image d’un référant généralement connu, voire illustre, qu’il prendrait comme modèle et auquel il s’identifierait.

- 50 - Pouvez-vous exactement nous redire encore pourquoi la métaphysique ?

Le 20/01/2011

        Je vais simplement vous renvoyer la balle, Théo, en vous écrivant que j’espère bien que « tout le monde » a déjà dû parfaitement le comprendre à la lecture de toutes mes précédentes Réponses.

Et je vais particulièrement vous rappeler ce que j’ai déjà écrit dans la Réponse à la Question - 30 -, en plaçant la Métaphysique en avant de la physique :

« Il est difficile de s’intéresser à la physique sans s’intéresser à la Métaphysique et inversement.

« Et ceci, pour la raison qu'évidemment, l'une-et-l'autre et l'autre-et-l'une sont Naturellement liées :

« - la physique s’intéresse au « Comment ? » de toute(s) chose(s).

« - la Métaphysique s’intéresse au « Pourquoi ? » de toute(s) choses(s).

« Et il serait logique de s’intéresser toujours au « Pourquoi ? » avant de s’intéresser au « Comment ? » ».

- 49 - Et la gentillesse ! Qu’est-ce ?

Le 16/01/2011

La gentillesse, comme tous les sentiments, Gaétan, ne peut être vraie, c’est-à-dire ne peut Être que dans l’Innocence !

Elle est l’expression de sa propre bonté et de son empathie avec autrui, mais dans la parfaite discrétion.

Si j’ai été parfois « gentil » en offrant des sandwichs à des S.D.F. assis sur le trottoir, je ne vous le dirai pas, car :

- si j’ai été vraiment gentil, c’est-à-dire dans l’Innocence, je ne puis même pas m’en souvenir.

- si je n’ai pas été vraiment gentil en le faisant avec quelque arrière-pensée, honte à moi que je garderai pour moi et assumerai seul.

- 48 - Pourquoi nombre de personnes qui expriment des souvenirs de leurs vies passées prétendent-elles souvent avoir été des personnages importants ?

Le 16/01/2011

        Les « psy », Muguette, lorsqu’ils reçoivent des personnes qui n’ont pas été contraintes d’aller les rencontrer, ne voient que d’anciens individus dépersonnalisés qui sont à leur dépendance comme par rapport à quelques dealers d’alcool, de drogue ou de n’importe quoi d’autre qui puisse les éloigner de la réalité pour les faire plonger dans le délire.

Et ils ne posent quasiment que des questions absurdes, comme, par exemple, systématiquement : « À qui vous identifiez-vous ? »

       Ils sont parvenus à faire naître cette idée régressive selon laquelle chacun ne serait pas lui-même mais seulement l’image d’un référant généralement connu, voire illustre, qu’il prendrait comme modèle et auquel il s’identifierait.

J’ai fait pousser des hurlements à tous les « psy » que j’ai dû rencontrer, simplement en employant l’expression « auto-référent ».

       Et cette nouvelle maladie psychologique qu’ils ont instillée dans la population pour dépersonnaliser les gens (et en faire de nouveaux clients) fait que, même lorsque ces gens ne prennent pas les bons moyens naturels pour se remémorer aisément leurs vies antérieures, ils se laissent porter par leurs délires et procèdent par identifications à des personnages illustres du passé.

- 47 - Pouvez-vous, Gottfried, nous préciser la différence entre l’intelligence et le génie ?

Le 16/01/2011

Je vous reconnais tout de suite, Mélanie, à votre façon de poser les Questions.

Vous êtes la première personne dont je retiens une deuxième Question.

Effectivement, bien que ce ne soit peut-être pas, d’emblée, évident pour tout le monde, il s’agit bien encore d’une Question d’ordre Métaphysique.

Vous y répondre sera, comme à votre première (la - 39 -), extrêmement simple.

L'autre avec l'un a tout à voir (car, pour être génial concrètement et efficacement, il faut, évidemment, s’appuyer sur une grande intelligence).

▬► L’Intelligence est la puissance fonctionnelle de son ordinateur biologique personnel, c’est-à-dire de son cerveau.

▬► Le génie est l’aptitude à recevoir La Con-naissance, directement de l’Universel, et à la traiter par ce cerveau.

- 46 - L’Homme est-il divin ?

Le 10/01/2011

Guilhaume ! Nous allons d’abord procéder par syllogismes :

 

- J’ai rappelé, en réponse à la Question - 10 - concernant le Tout et la partie, que le tout était contenu dans la partie.

- J’ai rappelé, en réponse à la Question - 4 - concernant « Dieu », qu’il était le Tout.

       - En conséquence, chaque partie du Tout étant semblable au Tout lui-même (dans son Infinité et dans son Éternité) et en ayant même plus ou moins conscience, comme c’est le cas de l’humain, en particulier et en général, elle n’est pas seulement « à l’image de « Dieu » », cette partie est « Dieu ».

- J’ai rappelé, en réponse à la même Question - 4 - concernant « Dieu », qu’il était l'Âme du monde et le monde et même l’Âme de l’Univers et l'Univers.

- L’humain a une Âme et cette Âme est partie de « Dieu » qui est cette Âme Universelle.

- En conséquence, chaque partie du Tout étant semblable au Tout lui-même (dans son Infinité et dans son Éternité), … l’humain, en particulier et en général, … est « Dieu ».

- 45 - Libre arbitre ou déterminisme ?

Le 09/01/2011

Il m’intéresse particulièrement, Adélaïde, de répondre à votre question succincte mais précise, pour la raison :

- qu’elle est généralement considérée comme d’ordre philosophique

mais - qu’on ne peut y répondre correctement sans que ce soit sous l’angle de la Métaphysique.

Et que, donc, ceci démontre une fois de plus, si c’était nécessaire, que, sans la Métaphysique, la philosophie comme la physique ... et la vie en général, n’est rien !

        J’avais l’impression, avant même de répondre à la première des Questions de ce FAQ, que je n’allais qu’ « enfoncer des portes ouvertes » et c’est, évidemment, toujours l’impression que j’en ai.

        Maintenant, en plus, j’ai l’impression qu’avec tous les éléments que j’ai déjà donnés, chacun peut aisément répondre sans mon aide, à toutes sortes d’autres Questions nouvelles, telles que la vôtre :

Libre arbitre ou déterminisme ?