Revoir la vidéo
Harpe Mésopotamienne

Forum Aux Questions

Réponses aux Questions posées par la Page "Contact"

à lire dans l'ordre chronologique : - 1 -, - 2 -, - 3 -, ...

- 44 - Quelle est la nature de l’homme ?

Le 31/12/2010

Je viens juste de recevoir votre Question, Laela (elle est la deuxième de celles qui vont être comprises dans FAQ qui m’ait été posée par une personne que je connais).

Je la reprends donc telle quelle :

Quelle est la nature de l’homme ?

Il est bien que vous n’ayez pas mis de Majuscule à « nature ».

(Vous connaissez le Site et mon mode d’écriture et je vous remercie d’avoir voulu parfaitement communiquer avec moi en employant ce même mode d’écriture).

J’ai, évidemment, bien compris que vous ne désiriez pas que je vous écrive au sujet de la Nature dans son ensemble, mais que ce soit au sujet des spécificités naturelles de l’homme :

L’homme, a priori, est d’abord un élément de la Nature.

Chez les Peaux-Rouges, bushmen, aborigènes … comme chez tous les peuples restés naturels, il appartient à l’univers et à la terre et la terre ne lui appartient pas.

        Chez les « hommes-terrestres » occidentaux qui se prétendent « civilisés », ce qui, exactement à l’inverse, signifie clairement « dénaturés et ennemis de la terre et de la Nature », il y a actuellement la monstrueuse illusion fondée d’abord sur la genèse du judéo-christianisme, que la Nature leur appartient.

- 43 - Et l’innocence ! ?

Le 23/12/2010

L’Innocence ! Gwenaëlle, c’est comme aussi votre prénom : la blancheur d'un Ange (ou un Ange blanc) !

Il paraît qu’à un devoir de philosophie par lequel il était demandé de définir « Le culot », un élève avait simplement écrit : « C’est ça ! »

Au sujet de l’Innocence, il me faudrait vous répondre de même, car, dès l’instant où l’on y touche, dès l’instant même où l’on en parle (ou l’on écrit à son sujet), elle n’est plus.

D'ailleurs, le culot, permettant tout, ne naît-il pas de l'Innocence ?

Si j’étais un poète, je vous écrirais qu’elle est nuage transparent et impalpable qui disparaît dès qu’on y touche.

Elle ne doit pas être touchée ! Elle est Sacrée comme l’Enfance.

Car l'Enfant est dans le Bonheur parce qu'il est en osmose avec la Nature.

Car l’Enfant est Innocent et c’est dans l’Innocence et donc dans l’Amour pur que s’accomplissent tous les Miracles.

- 42 - Comment naît la foi ?

Le 16/12/2010

Dans la Q/R - 13 - que vous avez dû lire, j’ai déjà, Amaury, répondu au sujet de la fonctionnalité de la prière et donc, d’abord, de son point d’appui : la foi.

Et j’ai, évidemment, d’entrée, rappelé que cette foi n’était jamais une question individuelle mais toujours une question collective.

       Quand, dans l'actuel BRÉSIL, se réunissent les membres de la tribu restée Naturelle, à l'endroit où ont célébré leur première messe, les envahisseurs portugais, ils dénomment « croix de la mort », celle qui s'y trouve et avec laquelle ces monstrueux envahisseurs ont fait tout ce qu'ils ont pu pour tenter de les dénaturer-et-détruire-leurs-pratiques-animistes et même pour tenter de détruire leurs coutumes.

Maintenant, nous allons traiter de la façon dont naît la foi !

- 41 - D’où viennent les sentiments ?

Le 13/12/2010

Merci, Henry !

Tout (ce qui est) n’est que la manifestation et les expressions de l’Amour.

Et tout sentiment n’est donc qu’une déclinaison de l’Amour (ou, dans le monde forcément relatif, de son contraire).

       Toute personne qui se sent inférieure ne trouve souvent pas d’autre moyen de s’en consoler qu’en voulant prétendre que les autres ne sont « pas mieux qu’elle » et donc, toutes celles qui se sentent folles voudraient automatiquement prétendre que toutes les autres le soient également :

- 40 - Pouvez-vous nous en dire plus au sujet de l’ego ?

Le 10/12/2010

Évidemment, Charles, que je peux vous en écrire bien davantage au sujet de l’ego !

Vous avez raison d’aborder à nouveau, ce point Essentiel !

(j'écris « point » parce qu'un point n'occupe aucune surface, aucun espace, mais que c'est pourtant avec une multitude de points que l'on fait les plans et construit les volumes).

Nous vivons dans le monde.

La raison d’être du monde est de permettre à l’Amour de se manifester et de s’exprimer (quelle pourrait donc être une quelconque autre justification ?).

Ce monde existe pour le plaisir du jeu (et donc du je) (c’est un terrain de jeu entre les individus ou ego et les équipes ou groupes d’ego).

- 39 - Pouvez-vous, Gottfried, nous préciser la différence entre un voyant et un médium ?

Le 27/11/2010

La Réponse à cette Question, Mélanie, est extrêmement simple.

L'un avec l'autre n'a rien à voir (même s'il arrive fréquemment qu'un seul individu soit les deux à la fois).

Les mots « disent bien ce qu’ils veulent dire » :

▬► Le « Voyant » est celui qui, individuellement, voit plus.

▬► Le « Médium » est celui qui, entre d'autres, est un intermédiaire-« téléphone »-biologique qui permet, par son canal (« channel »), des communications avec des « défunts ».

- 38 - Que signifie la « noirceur de l’âme » ?

Le 27/11/2010

        La noirceur de l’Âme, Frédéric, est tout ce qui n’y est pas lumineux, tout ce qu’elle contient de « mal », c’est-à-dire de négatif, c’est-à-dire en opposition avec l’Univers, avec la Nature, dans son ensemble.

En effet, il est évident qu’aucune partie individualisée et avec donc un minimum d’autonomie, ne pourrait exister si elle était en parfait accord avec la Nature car elle serait alors La Nature.

       M.M.Y. rappelait souvent, qu’évidemment, même chez un sage le plus évolué, il demeurait toujours une part d’ignorance, car, sans ignorance, il n’y aurait plus de jeu, donc plus d’existence individualisée.

- 37 - Dans le préambule, au début du premier volume, il est question d’impulsions et de pulsions. Pouvez-vous bien différencier ?

Le 27/11/2010

Bien sûr ! Béatrice !

Je ne suis pas un greffier ! Et je n’accepterais pas de même simplement transcrire ce que je ne comprendrais pas et n'approuverais pas !

En l’occurrence, différencier « impulsions » et « pulsions » est très facile, puisque :

- « im » (émanant de « in ») signifie : qui vient de l’intérieur.

- l’absence de « im » signifie donc, a contrario : qui vient de l’extérieur.

(Vous pourriez rapprocher cela de « expulsion » qui, comme vous le savez forcément, signifie : qui va de l’intérieur vers l’extérieur.

Vous pourriez aussi rapprocher cela de « répulsion » qui, comme vous le savez forcément, aussi, signifie : qui repousse, qui tend à faire rétrograder la pulsion).

...