Revoir la vidéo
Harpe Mésopotamienne

Forum Aux Questions

Réponses aux Questions posées par la Page "Contact"

à lire dans l'ordre chronologique : - 1 -, - 2 -, - 3 -, ...

- 36 - Pourquoi les rites ?

Le 19/11/2010

Reposez-vous bien, Lauren !

Vous me posez cette question au milieu de la nuit.

Peut-être que si, tout simplement, vous attendiez de voir se lever le jour, avec lui, tout en vous, à ce sujet, simultanément, s’éclairerait !

C'est en cherchant soi-même qu'on ne trouve pas.

Mais c'est en posant la question, sans tension, vers l'extérieur de soi-même, que, tôt ou tard, on reçoit Naturellement la réponse.

Vous ne m’écrivez pas au sujet des traditions familiales ou même sociales qui sont des habitudes, des points de repère (peut-être même des points de re-Père).

- 35 - Qu'est l'équilibre ?

Le 16/11/2010

Quand, Thibault, on parle d’équilibre en dehors de la physique et pourtant de la même manière qu’en elle, on pense d’abord :

Individuellement, à l’alternance entre :

- la vie dans la faible conscience de l’action et la pleine conscience de la méditation,

- l’action et la réflexion,

- l’éveil et le sommeil,

- la dépense d’énergie et le repos,

- les périodes de travail et les vacances.

- 34 - Qu’est un préjugé ?

Le 14/11/2010

Enguerrand ! Je l’avais, évidemment, deviné, depuis des années, lorsque j’ai rencontré Guenièvre.

       J’avais, à nouveau, réalisé dans cette vie, dès ma prime enfance, pour une multiplicité de raisons évidentes et rationnelles, que la réincarnation était la réalité.

       Et comme je voyais chaque nuit, une paire d'yeux verts sur les murs de ma chambre, je pensais bien qu’ils devaient avoir lien avec mon passé et avec mon futur.

- 33 - Qu'est être normal ?

Le 13/11/2010

Je suis bien placé pour vous répondre à cette question ! Thérèse !

        En effet, j’ai pour mère biologique, un ancien être que je ne dénomme que BG car elle n’a toujours été que mon Bourreau de Gestatrice et n’a fait, chaque instant de sa vie, que me rejeter et tenter de me détruire en urinant, déféquant et vomissant partout sur mon image.

Elle est toujours survivante, mais je n’y pense et donc je n’en parle qu’au passé.

       Bien sûr, elle se donnait automatiquement de bons prétextes pour se justifier à elle-même et pour justifier à autrui, ses constantes volontés de me détruire et me disait souvent que je l’avais empêchée de faire des études de pharmacie, que je n’étais qu’« un pur produit de la méthode Ogino » …

Bien sûr, elle était normale !

       Elle était normale parce qu’elle était complexée (parce qu'elle n'était pas belle, seulement bachelière, toujours obligée avec autrui, de jouer la comédie pour cacher un mal à mal à l'aise constant ...) et que sa seule manière d’oublier ses complexes était de tenter de se fondre dans le troupeau des normaux.

- 32 - Gottfried ! Quelle est votre entente dans cette vie, avec Gwendoline ?

Le 07/11/2010

Angélique, vous ne l’êtes pas autant que votre prénom pourrait le laisser penser pour oser poser une telle question !

       Et je rejette complètement tout ce qui est « psy » car, plus encore que lorsque ceci concerne le corps, il est contre Nature d’envisager la monstruosité de quelque exhibitionnisme et quelque voyeurisme « psychologiques » forcément extrêmement malsains et, plus encore que lorsque ceci concerne n’importe quelle autre activité, il est aussi contre Nature d’envisager l’absurdité de quelque « empathie tarifée et rémunérée » !

Pourtant, cette question est bien d’ordre Métaphysique puisqu’elle peut se traduire, en général, par :

Des Âmes-Sœurs s’entendent(se comprennent)-elles bien, automatiquement ?

La réponse est, évidemment : Non !

L’Harmonie ne résulte pas seulement des similitudes, elle résulte aussi des oppositions (on peut préférer un pantalon gris clair avec une veste bleu marine, à un costume).

Si des Âmes-Sœurs s’entendaient bien, automatiquement, il n’y aurait qu’à laisser filer un peu de temps pour que leur union, leur fusion s’effectue automatiquement.

Et, dans la Nature, évidemment, toute évolution se mérite : Elle est le fruit de son propre désir d’Aimer.

- 31 - Qu’est la conscience ?

Le 06/11/2010

À quelle conscience voulez-vous vous référer, Élisabeth ?

▬► Est-ce à la Con-science-Con-naissance, contraire de l’in-conscience-mé-connaissance ?

▬► Est-ce à la Conscience-Morale ?

▬► Est-ce à la Con-science qui signifie « avec La Science », c’est-à-dire La Con-naissance (directe) qui elle-même signifie « avec la naissance » ?

Si c’est de la Con-naissance, c’est-à-dire intrinsèquement de la science-innée, vous désirez traiter de tout ce qui est su Naturellement et instinctivement.

Dans ce cas, vous voulez traiter de la Vraie Connaissance !

- 30 - Que pouvez-vous nous dire au sujet du big-bang ?

Le 01/11/2010

        Amélie ! Je pars toujours du principe que chacun (moi-même comme quiconque) a toujours le droit et même a toujours le devoir de s’exprimer en Candide, même sur les sujets dans lesquels il n’est pas, a priori, compétent !

En effet, la spécialisation est souvent un enfermement et nécessite des visions extérieures. 

       Au sujet « du Big-Bang », je peux vous écrire que les humains qui parlent « du Big-Bang » sont eux-mêmes, paradoxalement, effondrés sur eux-mêmes, alors qu’ils traitent de l'instant premier de l’explosion de « leur » univers.

L’Univers est l’Unité dans la diversité.

Il est l’Infinité des univers finis.

Il y a donc constamment une Infinité de « Bigs-Bangs » dans les créations d’Infinités de nouveaux univers.

Et, évidemment, à l’inverse, il y a donc constamment des univers qui disparaissent car toute partie qui est née et vit, disparaît « tôt ou tard ».

- 29 - Puisque vous avez écrit dans les réponses 12 et 22 au sujet du « dessein intelligent », pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

Le 30/10/2010

Évidemment, Damien, que je peux vous écrire à nouveau à ce sujet !

Pourtant, il est difficile de comprendre pourquoi cette question pose problème car elle est infiniment simple.

        Il est évident que l’Infini (l’Infinité des univers finis), automatiquement dans son Éternité (sans avant, sans après) (car toutes les dimensions liées, temporelles et spatiales, sont alors sans limites) ne peut être qu’Amour-Conscience-Intelligence et que, notamment, la pleine Intelligence ne peut pas avoir tel ou tel dessein car le Principe Universel d'Amour-Conscience-Intelligence ne peut avoir d’autre raison d’être que d’Être !

        Et il est aussi évident que chaque partie (et notamment chacun d’entre nous qui constamment se regarde lui-même et examine d'autres parties au milieu du manège des « autos tamponneuses ») a un dessein intelligent !