Revoir la vidéo
Harpe Mésopotamienne

psychogerménisme

- 59 - À ce « psychogerménisme », êtes-vous seul à avoir pensé ?

Mon exposé sur le psychogerménisme ayant provoqué beaucoup de réactions étonnées, je m’empresse, Marie, en ce samedi soir, de répondre à votre Question :

Bien sûr que non ! À ce psychogerménisme, Je ne suis pas seul à avoir pensé !

Et même si, à cela, comme à beaucoup d’autres choses, constamment, j’avais été seul à avoir pensé, ceci ne signifierait pas pour autant que ce ne serait pas exact !

Et, réflexion déjà reporté dans ma Réponse - 55 -, comme disait Michel COLUCCI (dit « Coluche ») :

« Ce n’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tort, qu’ils ont raison. »

        Je suis peut-être le premier de cette terre à avoir eu parfaite Conscience du psychogerménisme, à le formuler clairement et à l’avoir, évidemment, d’abord, appliqué en tout Amour-Conscience-Intelligence, pour, dès l’enfance, concevoir moi-même-dans-la-Nature, mes propres Enfants et possiblement être, ainsi, le premier Véritable Père :

         L’hérédité ne se transmet pas par « un hasard qui n’existe pas » mais beaucoup d’éléments de transmission restent et resteront ignorés des scientifiques, même si, bientôt, ils découvriront notamment les mécanismes qui provoquent telles ou telles recombinaisons d’A.D.N. ..., car ensuite s’ouvrira devant eux le semi-abstrait qui ne sera appréhendable que mentalement et individuellement, par sa propre conscience, notamment en naviguant sur les ondes subtiles de l’inconscient collectif et de l’instinct de l’espèce.

Lire la suite

- 58 - Qu’est le « psychogerménisme » ?

Ce que j’ai moi-même dénommé le « psychogerménisme » émergera bientôt à la Con-science de chacun et sera ensuite connu de tout le monde.

Et, comme le mot psychosomatique, le mot « psychogerménisme » s’écrira, à son tour, sans guillemets.

       Lorsque les « humains » auront réalisé ce qu’il est, il ne sera plus possible aux femmes devenues féministes et aux « magistrats » eux-mêmes toujours intrinsèquement collabo de tous les totalitarismes, de prendre en otages, les Enfants des Hommes et la société retransformée en redeviendra heureuse et évolutive.

Lire la suite

- 57 - Dites-nous donc, Gottfried, qui était en premier, de l’œuf ou de la poule ?

 La façon dont vous me posez la question, Edgar et, d’abord, votre « petit mot » la précédant me semblent bien constituer un défi !

Une personne à qui je les ai montrées aussitôt, dès hier soir, m’a même dit que vous aviez dû penser à peu près :

       « Ah ! Il joue les génies en répondant tout simplement à toutes sortes de questions que les humains ont toujours trouvées insolubles, mais, sur cette question là, sur laquelle tout le monde, depuis toujours, se « casse les dents », il ne va pas pouvoir continuer à faire le malin et il ne va probablement même pas la publier pour tenter d’y répondre. »

 

Pourtant, il n'y a même pas à réfléchir à cette Question car la Réponse en est évidente !

       Au surplus, j’ai, plusieurs fois, répondu publiquement à cette Question, depuis des décennies (et il se peut donc que vous ayez déjà entendu ou lu, ailleurs, la Réponse ci-après qui me reste cependant personnelle).

Lire la suite


Powered by X-Recherche

© Gottfried - 2010 : 2013
Mon panier
PageRank service www.visual-pagerank.net/

Plan du Site

Annuaire
Liens

Nuage de tags



Loading